Retour
au haut
de la
page

Utiliser les données de l’ÉSO pour la recherche

L’Étude sur la santé Ontario (ÉSO), qui compte 225 000 participants, constitue une ressource précieuse pour les chercheurs qui étudient le cancer et d’autres maladies chroniques. Les chercheurs peuvent maintenant demander l’accès à des données et à des échantillons biologiques dépersonnalisés recueillis aux fins de l’Étude.

Voici ce que vous devez savoir sur l’utilisation des données de l’ÉSO à des fins de recherche :

  • La collaboration entre les chercheurs est fortement encouragée afin de maximiser l’accès et l’utilisation des données et des échantillons biologiques de l’Étude.
  • L’accès est limité dans le temps et aux seules analyses approuvées.
  • Les propositions seront acceptées pour l’accès aux :
    – données de questionnaires;
    – mesures physiques;
    – matières conservées dans une banque de tissus biologiques.
  • Les données de l’ÉSO peuvent être couplées avec des ensembles de données par l’entremise de dépositaires de données comme ICES et Action Cancer Ontario.
  • Seuls des données et des échantillons biologiques dépersonnalisés seront fournis aux chercheurs.
  • L’accès exclusif à toute donnée ou à tout échantillon biologique ne sera pas autorisé.
  • Les chercheurs n’obtiendront pas l’accès exclusif à une analyse ou à une question d’intérêt.

Les demandes seront examinées par notre Comité d’accès aux données qui prendra en considération :

  • le mérite scientifique du projet de recherche;
  • l’impact potentiel sur les participants à la recherche;
  • l’utilisation appropriée de ressources limitées.

Dernières recherches en cours utilisant des données de l’ÉSO

Les maladies telles que le cancer, les cardiopathies et le diabète sont les principales causes de décès chez les adultes canadiens et le traitement de ces maladies et d’autres coûte des milliards de dollars par an au système de soins de santé du Canada. Les chercheurs qui utilisent les données de l’Étude sur la santé Ontario enquêtent sur les facteurs qui augmentent le risque de développer diverses maladies et sur ce qui peut être fait pour réduire le risque de les contracter. Ces facteurs de risque peuvent inclure l’endroit où les gens vivent et travaillent, ce qu’ils mangent, combien d’exercice ils font, s’ils fument ainsi que d’autres facteurs qui n’ont pas encore été précisés.

News Image

CanPath Webinar: Using population cohorts to support COVID-19 research

27 Août 2020

Dr. Philip Awadalla, (National Scientific Director, CanPath; Executive Scientific Director, Ontario Health Study) discusses how data from large population health cohorts like CanPath can be harnessed to support research into COVID-19 such as the socioeconomic and mental health impact, as well as disease severity, infection rates, and mapping of where people are most likely to

News Image

Qu’est-ce qui se cache derrière un diagnostic de cancer chez les femmes de moins de 50 ans? Un chercheur scrute les données de l’ÉSO pour trouver des indices

3 Fév 2020

Un épidémiologiste de l’Université de Calgary utilise les données des participantes à l’Étude sur la santé Ontario (ÉSO) pour explorer comment les facteurs liés à l’environnement ou au mode de vie pourraient intervenir dans le cancer du sein chez les femmes plus jeunes. Le Dr Darren Brenner a récemment obtenu l’approbation pour étudier les données

Dernières observations issues de la recherche menée avec des données de l’ÉSO

News Image

L’activité physique est associée à une prévalence réduite d’apnée obstructive du sommeil auto-déclarée dans une vaste étude de cohorte portant sur la population en général

6 Août 2020

L’ancien chercheur principal de l’Étude sur la santé Ontario, le Dr Lyle Palmer, est co-auteur de cet article traitant de l’impact positif de l’activité physique sur l’apnée du sommeil. Lisez le résumé (un abonnement est requis pour avoir accès à la version intégrale de l’article).

News Image

Harmonisation des données du Questionnaire sur la santé et les facteurs de risque du projet de Partenariat canadien Espoir pour demain : analyse descriptive

23 Avr 2019

L’Étude sur la santé Ontario est l’une des cinq études de cohortes régionales qui constituent le projet de Partenariat canadien Espoir pour demain, une plateforme de recherche en santé utilisant des données et des échantillons biologiques provenant de plus de 300 000 Canadiens. Le processus complexe d’harmonisation des sous-ensembles de données recueillies par chacune des