Retour
au haut
de la
page

Utiliser les données de l’ÉSO pour la recherche

L’Étude sur la santé Ontario (ÉSO), qui compte 225 000 participants, constitue une ressource précieuse pour les chercheurs qui étudient le cancer et d’autres maladies chroniques. Les chercheurs peuvent maintenant demander l’accès à des données et à des échantillons biologiques dépersonnalisés recueillis aux fins de l’Étude.
 

Demandes de projets de recherche approuvées – ÉSO, 2012-2021

  • Demandes utilisant des données de l’ÉSO : 58*
  • Demandes portant sur le cancer : 23
  • Demandes portant sur des bioprélèvements : 7
  • Ensembles de données demandés : 56
  • Couplage avec des données du CIEM requis : 19
  • Couplage avec des données de Santé Ontario (Action Cancer Ontario) requis : 8
  • Délai d'approbation du projet (à partir d'une demande complète) : ~60 jours

* Inclut 17 demandes d’utilisation des données de l’ÉSO par le biais de CanPath

Voici ce que vous devez savoir sur l’utilisation des données de l’ÉSO à des fins de recherche :

  • La collaboration entre les chercheurs est fortement encouragée afin de maximiser l’accès et l’utilisation des données et des échantillons biologiques de l’Étude.
  • L’accès est limité dans le temps et aux seules analyses approuvées.
  • Les propositions seront acceptées pour l’accès aux :
    – données de questionnaires;
    – mesures physiques;
    – matières conservées dans une banque de tissus biologiques.
  • Les données de l’ÉSO peuvent être couplées avec des ensembles de données par l’entremise de dépositaires de données comme ICES et Action Cancer Ontario.
  • Seuls des données et des échantillons biologiques dépersonnalisés seront fournis aux chercheurs.
  • L’accès exclusif à toute donnée ou à tout échantillon biologique ne sera pas autorisé.
  • Les chercheurs n’obtiendront pas l’accès exclusif à une analyse ou à une question d’intérêt.

Les demandes seront examinées par notre Comité d’accès aux données qui prendra en considération :

  • le mérite scientifique du projet de recherche;
  • l’impact potentiel sur les participants à la recherche;
  • l’utilisation appropriée de ressources limitées.

Dernières recherches en cours utilisant des données de l’ÉSO

Les maladies telles que le cancer, les cardiopathies et le diabète sont les principales causes de décès chez les adultes canadiens et le traitement de ces maladies et d’autres coûte des milliards de dollars par an au système de soins de santé du Canada. Les chercheurs qui utilisent les données de l’Étude sur la santé Ontario enquêtent sur les facteurs qui augmentent le risque de développer diverses maladies et sur ce qui peut être fait pour réduire le risque de les contracter. Ces facteurs de risque peuvent inclure l’endroit où les gens vivent et travaillent, ce qu’ils mangent, combien d’exercice ils font, s’ils fument ainsi que d’autres facteurs qui n’ont pas encore été précisés.

News Image

Nouveau financement disponible pour la recherche utilisant les données de l’ÉSO

8 Août 2022

Une nouvelle possibilité de financement des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC-IC) est disponible et offre jusqu’à 500 000 $ pour utiliser les données provinciales de l’OHS (ou les données pancanadiennes de CanPath). Jusqu’à 100 000 $ sera accordé sur un an.  L’objectif de cette annonce de financement prioritaire vise à utiliser les données du Partenariat canadien

News Image

Webinaire CanPath : Recherche des stagiaires: Utiliser des cohortes de population pour faciliter le dépistage précoce du cancer

16 Juin 2022

Nicholas Cheng présente un aperçu de son étude sur l’identification de biomarqueurs de cancer précoce dans des échantillons de sang pré-diagnostic prélevés chez plus de 400 participants à l’ÉSO. Il démontre comment les signatures sanguines peuvent être utilisées pour dépister les cancers du sein, de la prostate et du pancréas des années avant la détection

Dernières observations issues de la recherche menée avec des données de l’ÉSO

News Image

Antécédents de tabagisme associés à une diminution de l’inflammation cardiaque chez les patients atteints de sarcoïdose cardiaque cliniquement manifeste

24 Nov 2022

Les causes de la sarcoïdose, une maladie inflammatoire diagnostiquée chez environ 21 000 Canadiens, demeurent inconnues. Une forme spécifique affectant le cœur, la sarcoïdose cardiaque (ou SC), est considérée comme particulièrement grave, étant responsable d’environ 85 % des décès dus à la maladie alors qu’elle ne représente que 5 % des cas de sarcoïdose. Un groupe de

News Image

Données de l’ÉSO incluses dans une analyse multi-études du « tsunami Omicron » au Canada

21 Juil 2022

Tsunami Omicron : Les échantillons de sang de milliers de participants à l’ÉSO ont été inclus dans une analyse multi-études montrant que la proportion de Canadiens présentant des anticorps au SRAS-CoV-2 à la suite d’une infection a grimpé en flèche, passant de 5,1 % juste avant la vague du variant Delta (août 2021) à 55,7 % dans les